La/the route

La/the route

Thursday, February 7, 2013

Colombie 17-11-2012 à/to 01-12-2012





Nous avançons toujours rapidement pour aller à la rencontre de Belle Ourse à Panama ; nous ne resterons que deux semaines en Colombie.  Arrivé à la Marina de Santa Marta, nous prenons un autobus pour une petite escapade de deux jours à Cartagena. 

We are still moving fast to meet Belle Ourse in Panama so we only stayed in Colombia for two weeks. Once Bidule was all tied up in the Santa Marta marina, we took a bus for a two day trip to Cartagena. 

 Un fois rendus, nous jouons aux touristes en visitant les musées : Palais de l’inquisition, art moderne, le monastère de Claves et notre préféré, le museo del oro (or) Zenu ou nous devons entrer dans un coffre fort pour voir les oeuvres. 

Once there, we took on the role of tourist and visited many museums; Palace of Inquisition, modern art, San Pedro Claves Monastery and our favorite, the museo del oro (gold) Zenu. In the last one, we had to walk into a safe to see the art. 



Le reste du temps, nous admirons la beauté de la ville et nous dégustons la nourriture où tout goûtait le frais cueilli. Les limonades sont un délice! Voici une petite minute de l’ambiance du soir (car aucune terrasse n’est ouverte de jour). Ça ressemble un peu au vieux Québec ou au vieux Montréal... non? (Cliquez sur l'image)

We spent the rest of the time admiring the beauty of the city and tasting the fresh foods. The lemonades are particularly delicious! Here is a minute of the ambiance at night (During the day, all terraces are closed.) Kind of looks like old Montreal or old Quebec... doesn’t it? (click on the picture)



À notre retour, nous participons à une régate bidon pour faire la promotion de la nouvelle marina auprès des habitants de Santa Marta. Je dis bidon car tout le monde a triché et vu que nous étions les plus petits, nous n’avions aucune chance. Par ailleurs, nous nous sommes bien amusé dans des vents de 35 noeuds. De plus, la participation nous donnait 50% sur le prix du quai et deux bouteilles de rhum... porqué no??? 


Upon our return, we took part in a fake regatta to promote the marina to the locals. I write fake because everybody cheated and since we were the smallest boat, we didn’t have a chance. We did however have fun in the 35 knot winds. Furthermore, for participating, we got 50% off on our docking fees and two bottles of rum... porqué no!



Un petit vidéo des bateaux de la course juste avant le départ...
(Cliquez sur l'image)

A short video of the boat just before the start of the race...  (Click on the picture)












Remise de prix avec pitoune incluse... Ensuite, un rappeur local est monté sur scène et a fait fuir tous les navigateurs vers leur bateau respectif. 

Notez que toutes les photos et vidéo de la régatte sont fournis par «Time to dive» propriétaires: Jean-Marc Claes et Karen Erens. 

Prize ceremony with doll included... Followed by a local rapper who made everybody run back to their boats. 

Note that all regatta pictures and video where provided by «Time to dive» owners: Jean-Marc Claes et Karen Erens.





Ouf! C’est épuisant toute cette activité!

Ouf! I’m beat!










En passant, la ville de Santa Marta a aussi ses charmes. Surtout pour les amoureux du café... 

Nous y avons célébré l’anniversaire de Gaston au resto. Pendant le repas, un couple de québécois en vacances dans un hôtel est venu se joindre à nous. Ils connaissaient d’autres navigateurs que nous avions rencontrés. Le monde est petit!


By the way, the city of Santa Marta also has it’s charms. Particularly for Coffee lovers. 

We celebrated Gaston’s Birthday in a restaurant. A couple who was traveling by plane from Quebec joined us. They happened to know other navigators that we have also met along the way. This is a small world!




Pour plus de photo sur nos activités Colombiennes:
For more pictures of our Colombian activities: 


Tuesday, February 5, 2013

Info pour Navigateurs en Colombie


Pour tous navigateurs qui pensent aller faire un tour à Cartagena en autobus en laissant le bateau à la Marina de Santa Marta: 

Je ne suis pas certaine que c’est meilleur marché d’aller faire la visite de Cartagena à partir de Santa Marta. Nous ne pouvons pas non plus confirmer si c’est une bonne idée d’aller en bateau a Cartagena car les marinas sont loin du centre historique alors nous n’avons pas eu le temps d’aller les voir.  A Santa Marta,  la marina est belle et sécuritaire. La plage est à côté. C’est dans le port mais c’est assez ouvert donc l’eau circule. Le trajet permet de voir un peu de pays...

Transport:

 Il y a deux moyens de se rendre; les autobus public qu’on prend à partir des terminaux ou les privés qu’on prend à partir d’un hôtel. Pour le public, il faut prendre un taxi à 6000 Pesos (3,28$ US) jusqu’au terminal pour Cartagena. Ensuite, il faut trouver la compagnie «Berlin Aves» pour acheter le billet. Ce sont les mêmes prix que vous preniez l’aller-retour ou l’aller seulement et le retour à Cartagena. Donc pour l’aller c’est 25 000 Pesos/personne  (13,70$ US) et le retour 20 000 Pesos/personne (11$ US). Pourquoi moins au retour? Aucune idée... Finalement, vous allez devoir prendre un taxi pour vous rendre au centre historique à environ 20 000 Pesos (11$ US). Les avantages: toilette à bord, plus spacieux et ils font jouer des films quoique étrangés. Les départs sont au demie-heure et le trajet dure 4h30 (juste l’autobus).

Pour les autobus privé, il y plusieurs possibilités d’hôtel où réserver. Nous avons été à l’hôtel Miramar sur la caille 10C tout près de la route qui longe la plage. Une marche d’environ 5-10 minutes de la marina. Le voyage coûte 42 000 Pesos/personne (23$US) pour l’aller et la même chose pour le retour. Le chauffeur nous a laissé sur la Media Luna qui est en plein centre de la partie historique de Cartagena. Le voyage prend autour de 4h. L’espace genou est un peu restreint. Il fait une pause à mi-chemin. Vous pouvez aussi demander à Dino, l’agent, d’organiser le transport en mini-bus qui partira de la marina mais ça va coûter plus cher à moins d’être en groupe.

Hôtel: 

Le cher Dino a aussi des hôtels à proposer mais les siens sont entre 100-150$ US la nuit. Il y a beaucoup d’hôtel a Cartagena et plusieurs sont moins cher. Un couple de voileux qui arrivait de Cartagena nous a recommandé le «Still Hotel». Si vous faites les réservations à l’avance sur internet (site www.venere.com) la chambre double coûte 50$ US/la nuit. C’était propre sans plus. Le déjeuner est compris. Le lit est un peu dur. Il y a de la climatisation, un petit frigo et toilette & douche. Une autre possibilité : les auberges de jeunesse mais adieu à la clim. L’autobus privé débarque les gens en face du Media Luna hostel. C’est neuf et propre. Il a une piscine dans le centre et un cuisine pour faire sa propre bouffe et éviter de toujours être au resto. Par ailleurs, c’est l’endroit ou les jeunes de 20 ans de partout ce rassemble donc il y a beaucoup d’action. Je n’ai pas réussi à avoir les prix sur le site ( http://www.medialunahostel.com/) mais ce ne doit pas être bien cher. Pour plus de tranquillité, un vieux pêcheur d’Alaska que nous avons rencontré sur une terrasse et qui aime bien passer l’hiver dans le coin nous a recommandé «Casa Viena Hostel». C’est tenu par un Autrichien et sa femme Venuzuelienne. La chambre double la plus cher est a 38$/la nuit.  (http://www.casaviena.com/cartagena-hostel.html)


Trucs une fois arrivé:

Essayez de trouver un magazine touristique qui s’appelle Go avec une couverture rouge. Il y a toute sorte d’info en anglais sur les endroits à visiter et c’est gratruit. Il n’en restait plus au bureau d’information touristique mais nous en avons trouvé une copie à la Gelateria Paradiso sur Calle del Cuartel. Profitez en pour manger une crême glacé maison! 

C’est pas toujours évident pour la bouffe car les restos près de la partie ou se trouve le plus d’interêt touristique sont seulement ouvert le soir. Il faut aller voir près de l’universtié coin Calle Segunda de Badillo et Calle de la Tablada ou près de la Plazuela de San Diego. Les dîner vont de 8000 à 15000 pesos (4,40$ à 8,20$ US). Pour souper, c’est moins compliqué. Les prix varient selon le type de restaurant mais en moyenne c’est entre 20000 et 30000 Pesos l’assiette (11$ à 16$).  

Pour les visites, nous n’avons pas tout fait mais nous avons bien aimé ce que nous avons vu. Les musées ne sont pas très gros donc ils se visitent assez rapidement. En particulier, Museum del Oro. L’entrée est gratuite et toute les informations sont en espagnol et en anglais. Le musée raconte l’histoire des habitants avant l’arrivé des colons avec une attention particulière sur le travail de l’or. Dans le musée de l’histoire du Palais de l’inquisition, ils expliquent l’histoire de la ville depuis sa création par les colons jusqu’à la libération de l'Espagne en passant par l’Inquisition. Il y a très peu de traduction en anglais dans les textes donc un guide anglophone pourrait être utile. Le prix d’entré est de 14000 Pesos (7,70$) . Le musée d’art contemporain est exclusivement dédié à des artistes de l'Amérique du sud et quelques Cubains. Prix d’entré de 5000 Pesos (2,75$). L’appréciation de l’art est trop personnel pour faire un commentaire sur le contenu du musée. Nous avons aussi visité l’ancien monastère jésuite San Pedro Claves qui est dédié à la vie de Pedro Claves. Un prêtre qui a dévoué sa vie à la protection et la santé des esclaves car il ne croyait pas qu’il était nécessaire de les maltraiter. L’architecture de la bâtisse et du jardin intérieur est intéressante... Pour les reste, il faut aimer l’art religieux. Le prix d’entrée est de 8000 Pesos (4,40$).