La/the route

La/the route

Sunday, February 19, 2012

Grenade

Nous sommes présentement à St-Pierre en Martinique ou le Carnaval défile dans les rues. Bon, je sais, j'ai encore du retard.... mais voici le recit de nos aventures à Grenade:
C'est clair qu'on est arrivé aux Antilles! Prickly bay ressemble à un terrain de camping pour voilier! C'est plein! Ça ne répond pas vraiment à notre petit côté sauvage. Mais bon, il va bien falloir s'y faire. C'est partout comme ça dans les Antilles, ça d'l'air. Même si il n'y a pas grand chose autour de la baie, elle est bien située pour prendre des autobus qui vont partout sur l'île. La première journée, le 8 décembre, j'ai laissé Gaston pour Eric. Euh! Je veux dire pour aller visiter St-George avec Eric du voilier Jalan Jalan, FR ("sur mon chemin" en indonésien). Nous l'avions rencontré la première fois à Jacaré au Brésil. Ensuite, nous nous sommes revus à Tobago et nous avons fait la traversée vers Grenade ensemble. Donc, Gaston voulait rester sur le bateau pour travailler (Ben oui! Faire la sieste plutôt!) et nous sommes partis sans lui. Grenade est surnommée l'île aux épices alors il fallait bien que notre premier arrêt à Saint-George soit le marché extérieur. Les spécialités sont le cacao et la muscade mais on trouve aussi du carry, du safran, de la vanille, ... Après avoir acheté un sac de cacao et de la vanille à une marchande, j'ai eu le droit à une accolade et un "Thank you, sweetheart" en guise de remerciement. Pas mal plus amical qu'à Tobago, disons! J'y suis retourné avec Gaston et un monsieur qui m'a vendu un collier à dû me faire cinq accolades pendant que nous négociions la transaction. Faut dire que nous l'avons aidé à vendre deux autres colliers à une jeune Américaine entre temps et qu'il était saoul comme une botte. Donc de retour à la visite avec Eric, nous avons été faire une promenade à pied en hauteur près d'un fort pour avoir une meilleure vue de la ville qui est vraiment très jolie (voir le montage photo: http://bidule.micro.org/Grenade). L'ambiance y est sympathique. De retour a Prickly Bay, nous sommes allés, comme la plupart des fin de journée, au Happy Hour avec les équipages de plusieurs bateaux. Le bon côté du terrain de camping est de retrouver des copains rencontrés au Brésil, en Guyane, a Trinidad et même outres-mers.
En écoutant le Réseau du Capitaine le matin, nous avons appris que l'équipage d'Umialtak, QC qui était en traversée de l'Atlantique depuis le Cap Vert devait arriver d'un jour à l'autre sur Grenade. Les connaissant un peu pour avoir échangé plusieurs courriels avec l'amiral Josiane car elle voulait de l'info sur le Sénégal, nous avons décidé d'aller les attendre à la marina de Whisper Cove deux baies plus loin et faire parti du comité d'accueil. François, Josiane, François Xavier et Charles Antoine sont arrivés juste à temps pour le souper St-Hubert du jeudi soir. Cette soirée s'explique car les propriétaires de Whisper Cove, Gilles et Marie-France, sont québécois (www.whispercovemarina.gd). D'ailleurs, presque tous les bateaux de la marina viennent de par chez nous. Je ne serais pas surprise qu'ils finissent par rebaptiser la baie "Le Petit Québec". L'endroit n'est pas seulement une marina car il y aussi une boucherie, du pain et une mini-épicerie. Leurs pâtés sont excellents! Nous y sommes resté pour la veille de Noël car un buffet traditionnel de dinde, tourtière et jambon était servi. Le tout accompagné de la douce musique de Cecil Bartholome (voir montage photo). Et bien sûr en bonne compagnie car entouré de la gang d'Umialtak mais aussi de Tenace, Lady M, Sweet Madam Blue, Stella Marris, Pierre de Lune, ... tous du Québec. En passant, la petite famille de Umialtak sont parti pour un trip d'un an qui va se terminer l'été prochain. Ils veulent ensuite vendre le bateau. Avis aux intéressés par un bateau en acier de quarante-sept pieds (umialtak.com). Pour passer le temps avant Noël, Marie-France et Gilles ont invités tous les équipages de la marina a prendre le petit autobus pour aller à la Plage de Grande Anse où le sable est très blanc et où je me suis fait chanter la pomme (voir montage), aller faire des courses chez IGA et retourner à Prickly bay pour manger une pizza car il semblerait que c'est la meilleure de l'île.
En parlant de Prickly bay, nous y sommes retourné avec le bateau le jour de Noël pour célébrer avec Patrick et Maggie de Graffiti et Eric. Quoique célébrer est un grand mot car ceux-ci avait déjà un peu trop fêté la veille. Un petit souper tranquille où nous avons fait déguster aux Français les pâtés québécois. Elise et Bruno de Lakatao avaient envoyé un courriel pour dire qu'ils étaient à Charlotteville, Tobago et qu'ils viendraient nous rejoindre à Prickly bay pour le nouvel an si nous voulions bien les attendre. C'était comme un déjà vu à l'envers car l'année d'avant, c'est eux qui nous attendaient mais en Casamance. Nous nous sommes décidés dernière minute d'aller à Whisper Cove pour la veille du nouvel an. Marie-France et Gilles ont été très accommodant car je les ai appelé le matin même pour ajouter cinq personnes. Ensuite, j'ai rappelé pour dire que nous étions maintenant neuf. Ils nous ont trouvé de la place même si ils avaient déjà beaucoup de réservations. Et, ils nous ont envoyé leur mini-bus. Comme à Noël, le buffet était excellent. L'ambiance tranquille. Nous sommes partis le 3 janvier pour Carriacou.

Grenada

We are presently in St-Pierre, Martinique watching the Carnaval walk by but here is our experience in Grenada:
It's clear we are now in the Caribbean! Prickly bay looks like a trailer park for boats! They're everywhere! Doesn't quite suit our need for intimacy. I guess we have to get use to it because it will apparently be the same everywhere in the Caribbean. There is not much attractions around the bay but it is however, well located to take a bus to the city. On the fist day, I left Gaston for Eric. Euh! I mean I left Gaston on the boat to visit St-George with Eric from Jalan, Jalan, FR (means on my way in Indonesian). We met him for the first time in Jacaré, Brazil. Then, we saw him again in Tobago and we crossed to Grenada side by side. So, Gaston wanted to stay on the boat and work (Right! Nap is more like it!) and we left without him. Grenada is nicknamed "Spice Island" so our first stop had to be the spice market. The specialties are cocoa and nutmeg but vanilla, curry, saffron ... can also be found. After buying a bag of cocoa and a bottle of vanilla, the lady who sold them to me gave me a big hug and said "Thank you, sweetheart!" A bit friendlier than in Tobago! I went back later with Gaston and a man who sold us a necklace hugged me at least five time while we were negotiating. I guess he appreciated the fact that we helped him sell two necklaces to an American girl or maybe it was because he was pissed drunk. Anyway, back to my visit with Eric, we went for a walk to the top of the hill overlooking the city for a better view of the bay. Very nice (see photo montage: http://bidule.micro.org/Grenade). Apparently one of the 1000 places to visit during your life. Checked! We came back to Prickly bay in time for Happy hour with the crews of many other boats. This is the good side to being surrounded by boats, we get to meet up with friends we have made while visiting other countries.
While listening to the "Réseau du Capitaine" (amateur radio network), we found out that the sailing vessel Umialtak and its crew of four were crossing the Atlantic from Cabo Verde and coming to Grenada. We had exchanged with the crew since the admiral Josiane had sent us some emails with questions about Senegal. So we decided to head for Whisper Cove marina to be part of the welcoming comitee. François, Josiane, François-Xavier and Charles-Antoine arrived just in time for the St-Hubert BBQ chicken diner. This typical Quebec meal is explained by the fact that the owners of Whisper Cove, Gilles and Marie-France, are from Quebec (www.whispercovemarina.gd). In fact, most of the boats in the marina are from back home. I wouldn't suprise me if they changed the name of the bay for "Little Quebec". But it's not just a marina; it's a butcher's shop, a bakery and a small grocery store. The "pâté" is excellent! We stayed there for X-mas because they were serving a traditional buffet of turkey, ham, mash potatoes and meat pies. This was accompanied by the soft music of Cecil Barthotlome (see picture montage). Of course, we were also well surrounded; by the crew of Umialtak but also the crews from Tenace, Lady M, Sweet Madam Bleu, Stella Marris, Pierre de lune... all from Quebec. By the way, the Umialtak family is on a one year project and they plan on selling the boat when they get back. Just in case anybody in interested in a forty seven feet steel boat (umialtak.com). To pass the time before X-mas, Marie-France and Gilles invited the crews from all the boats to take their mini-bus and go the Grande Anse beach where the sand is white and the guitarist play for you (see montage), go to the IGA to buy food and go back to Prickly bay for the best pizza on the Island.