La/the route

La/the route

Tuesday, May 10, 2011

Carnival in Brazil


The first video montage I was motivated to work on is the one on the Carnival. So I will start by writing about our experience even if I am not following the chronological order of events. I well get back to our arrival in Brasil in the next post. Note that to see the montage you will need two ingredients: Quicktime and a bit of patience since the download can take a bit of time. The web site is still: http://bidule.micro.org. We were told that the best way to spend the Carnival is to go in small towns because the Carnivals in Rio and Salvador are too much for tourists. Is that true? I have no idea since we couldn’t be in three places at once. We where in Jacaré marina and Francis, one of the owners, was nice enough to choose what he thought were the four best events in the region and organized transport for all the interested navigators to get to them. So we spent two evenings in Joa Pesso, one afternoon in Olinda and the closing night in Recife. These events were definatly not made for tourists since we seemed to be the only ones around. They are two basic options in the Carnival: either they have music and danse on a stage or they have marching bands on the street that spectators follow while dancing. In the later version, the spectator usually follow one band for a while, then they stay on the sides to watch some of them go by, then they follow another band at their leisure. However, we didn’t find that what made the Carnival were the shows. The costumes are extravagant but the music and dancing or not spectacular. On the other hand, the spectators give quite a show. They all dress up and take their part very seriously. They sing, they danse, they party, they pose for the cameras and some of them even have little shows of their own. There is action everywhere. Of course every site is surronded by booths were you can buy food and drink. Good opportunity to try local cuisine and drink a few Schins or Skolls (local beer). As you will by the pictures, not the place to go to if one is affraid of crowds.

Le Carnaval au Brésil




Le premier montage vidéo sur lequel j’ai eu la motivation de travailler est celui sur le carnaval. Donc même si je ne suis pas l’ordre chronologique du voyage, je vais parler de celui-ci avant d’écrire sur notre arrivée au Brésil. A noter que pour voir le montage photo, il vous faut deux ingrédients; Quicktime et un peu de patience car le download est un peu long. Le site est toujours: http://bidule.micro.org/. On nous a dit que c’était mieux d’aller dans de petits endroits pour voir le Carnaval car ceux de Rio et Salvador sont devenus trop touristiques. Es-ce vrai? J’en ai aucune idée car nous ne pouvions être à trois endroits à la fois. Étant à Jacaré, Francis, un des propriétaires de la marina, a eu l’amabilité de choisir les quatre meilleurs événements de la région selon lui et d’organiser le transport pour que tous les navigateurs intéressés puissent s’y rendre. Nous avons donc passé deux soirées à Joa Pessoa, un après-midi à Olinda et la soirée de clôture à Recife. Tous ces événements étaient effectivement fait en fonction des locaux car nous semblions être les seuls touristes. Il y a en gros deux recettes pour ces soirées; soit qu’un groupe de musique et des danseurs apparaissent sur une scène ou soit que des fanfares se promènent dans la rue tel une parade et les spectateurs les suivent en dansant. Lors de la deuxième option, les spectateurs suivent une fanfare pendant un moment, restent sur le bord de la rue pendant un autre et en suivent une autre plus tard selon leur gré. Dans le fond, nous n’avons pas trouvé que le vrai spectacle était sur scène car autre que les costumes extravagants, la musique et la danse étaient ordinaires. Regarder les spectateurs par contre étaient une tout autre histoire. Tout le monde se déguise et prend son rôle à coeur. Ils dansent, ils chantent, ils font la fête, ils posent pour les caméras... Certains font même de petits spectacles. Il y a continuellement de l’action partout alentour. Bien sur, le site est entouré d’endroit pour acheter nourriture et boisson. Une bonne opportunité pour essayer des mets locaux et boire quelques Schin ou Skoll (bière locale). Comme vous verrez sur les photos, il ne faut pas avoir peur des foules pour participer.

Sunday, May 8, 2011

Visa pour le Brésil/Visa for Brazil

See english below...

Je vais cesser la paresse et commencer à envoyer des textes sur le Brésil sous peu. En attendant, un petit avertissement pour tous les gens de citoyenneté Canadienne qui veulent aller faire un tour au Brésil. Une nouvelle loi oblige les Canadiens à obtenir un Visa de touriste pour entrer au Brésil avant d'arriver dans le pays. C'est long mais pas très compliqué. Nous avons fais les démarches au consulat du Brésil à Dakar pendant que nous étions au Sénégal. Dans le cas ou un équipage arrive sans les visas, le bateau sera saisit, il y aura une amende à payer et les gens sans visa devrons retourner au Canada faire les papiers appropriés avant de revenir prendre possession du bateau. Ils donnent 36 heures pour quitter le pays donc j'imagine que les billets d'avion ne seront pas bon marché. Nous le savons car il y a présentement un bateau canadien qui est retenu à Salvador. C'est apparemment tout nouveau donc il faut faire attention. Nous n'avons eu aucun problème à entrer avec le visa. De plus, on nous avait dit que pour obtenir un 30 jours supplémentaire, il fallait quitter le pays et revenir. Ça n'a pas été le cas. Nous avons obtenu une extension facilement en allant à l'aéroport de Salvador.

-----------------------------------------------------------

I will stop being lazy very shortly and start writing information on Brazil but for the moment, I have a warning for any Canadian that wants to travel to Brazil. A new law requires us to obtain a tourist visa to enter Brazil before arriving in the country. It's not very complicated to obtain but it takes a while. We did ours at the Brazilian consulate in Dakar while in Senegal. If a crew were to arrive in Brazil without the proper visa, the boat would be seized, there would be a fine to pay and the crew would have to go back to Canada to get the proper paperwork done before they could come back and take possession of the boat again. They give about 36 hours to leave the country so the last minute plain tickets will not be cheap. We know this because there is a Canadian boat that has been seized in Salvador a few weeks ago. Apparently this is a new procedure so we have to be careful. When applying for the visa, we were told that in order to get an extension from 90 days to 180 days we would need to leave the country for a day after the fist 90 days. It turns out that they extended our stay without leaving just by going to the Salvador airport.